Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationRecherche et InternationalisationChercheurs

CLAUDE Marie-Sylvie

Agrégée en lettres modernes

Publié le 10 février 2015 Mis à jour le 8 décembre 2015
Marie Sylvie-Claude

Marie Sylvie-Claude

Section CNU de la thèse
70 / sciences de l’éducation

Laboratoire de rattachement

Centre interdisciplinaire de recherche culture éducation formation travail (Axe ESCOL : Éducation Scolarisation) - CIRCEFT-ESCOL

Domaine de recherche du laboratoire
Inégalités et processus différenciateurs à l’école.

Universités : Université Paris 8
Statut : EA 4384
Adresse : Paris 8 - 2 rue de la liberté - 93526 Saint-Denis
Site Web : www.circeft.org
Directeur : Jean-Yves Rochex
E-mail direction du laboratoire : jyrochex@gmail.com

Conduite de la thèse
Directeur/trice de la thèse : Patrick Rayou
Thème de recherche :
La thèse s’intitule « Commenter la peinture, commenter la littérature. Présupposés, limites et perspectives d’un détour ». Elle a pour objectif d’interroger la scolarisation de l’interprétation de la peinture en classe de français (troisième et seconde). Elle s’inscrit principalement dans le champ de la didactique de la lecture littéraire et de la sociologie de l’éducation mais elle emprunte aussi largement à l’histoire de l’art et à la sémiologie picturale. Elle explore le double présupposé de l’isomorphisme entre les deux exercices, sous-entendu dans l’expression lecture de la peinture, et de la possibilité d’un détour par cet autre art, qui permettrait de faciliter l’apprentissage du commentaire littéraire. Elle montre que les élèves dans leur ensemble sont effectivement plus en phase avec les attendus des enseignants quand ils commentent la peinture que quand ils commentent la littérature. Elle montre aussi que l’écart se creuse dans les établissements de recrutement socialement défavorisé. Elle en propose des éléments explicatifs, et interroge la possibilité d’un retour, au bénéfice de la littérature, des apprentissages réalisés à l’occasion de l’étude de la peinture.

5 Mots-clés résumant la thèse :
Arts, littérature, sens critique, transfert de connaissance, égalité des chances.

Calendrier de la thèse :
- Date de soutenance: 12 juin 2015
- Lieu institutionel: Université Paris 8

Soutenance et composition du jury de la soutenance:
Stéphane Bonnéry Maître de conférences en sciences de l’éducation habilité à diriger des recherches, université Paris VIII
Bertrand Daunay Professeur en sciences de l’éducation, université Charles-de-Gaulle, Lille III (Président du jury)
Jean-Charles Chabanne Professeur en sciences de l’éducation. Institut Français de l'Éducation, École Normale Supérieure de Lyon, université de Lyon (Rapporteur)
Patrick Rayou Professeur en sciences de l’éducation, université Paris VIII (directeur de la thèse)
Annie Rouxel Professeure émérite en langue et littérature françaises, université Montesquieu, Bordeaux IV (Rapporteur)

Description des travaux réalisés dans le cadre de la thèse
Liste sélective des travaux issus de la thèse :
Sélection des publications les plus représentatives (Max 5) :
- « Commenter la peinture, commenter la littérature : ce que les enseignants attendent, ce que les élèves entendent ». A paraître dans le numéro 20 de la revue Recherches en didactique.
- « Lire la peinture, lire le texte littéraire à l’école : une activité de même nature ?». A paraître dans la revue Education et didactique
- « Promenade pédagogique au Louvre : d’un récit à l’autre », Le Français aujourd’hui, Images et textes en lecture. Juin 2008. Afef Armand Colin. Pages 71 à 79.
- « L’artiste et ses modèles (faire table rase des œuvres du passé ou en jouer) », revue Textes et documents pour la classe (sceren CNDP), novembre 2007, numéro 944 : L’art contemporain. Pages 38 à 45.
- « En passant par la peinture » Cahiers pédagogiques. Février 2007. N°450 Images.

Sélection des communications les plus représentatives (Max 5) :
- Communication au colloque AIAMTE Littératies, apprentissage et enseignement pour tous. 10-13 juin 2013, UPEC. De l’apprentissage du commentaire de la peinture à celui de la littérature : la possibilité d’un détour pédagogique ?
- Communication  au colloque « Pratiques et l’enseignement du français : bilan et perspectives » 8-9-10 avril 2015, université de Lorraine : Commentaire de la peinture et commentaire de la littérature en classe de troisième et seconde : étude comparée de l’activité des élèves

Sélection des éditions d'ouvrages ou de monographies:
Quand se rencontrent littérature et arts plastiques, mai 2006, CRDP de Créteil, Marie-Sylvie Claude et Geneviève Di Rosa. Livre (367 pages) et CD

Activité de recherche actuelle et perspectives:
Projet Néop@ss-élèves « Gestes professionnels des enseignants et perspectives des élèves », CIRCEFT ESCOL, Patrick Rayou et Luc Ria.