Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationRecherche et InternationalisationChercheurs

BLANCHOUIN Aline

Professeur agrégé

Publié le 4 janvier 2016 Mis à jour le 4 janvier 2016
Discipline d'enseignement
EPS

Section CNU  de la thèse
74 e- Sciences de l’éducation

Laboratoire de rattachement
Centre de Recherche interuniversitaire, expériences, ressources culturelles (EXPERICE)

Domaine de recherche du laboratoire
Exploration de l’apprentissage qui accompagne l’expérience de chacun, hors de l’école ou aux marges de l’école, à travers différents objets le jeu, les objets culturels de l’enfance, le corps et la santé…).

Universités : Paris 13, Sorbonne Paris Cité
Statut : EA 3971
Adresse : 99, avenue J Baptiste Clément  93430 Villetaneuse
Site Web : http://www.univ-paris13.fr/experice/
Directeur : Pascale Garnier (Responsable pour Paris 13)
E-mail direction du laboratoire: pascale.garnier@univ-paris13.fr
Description des travaux conduits pendant / depuis le doctorat :
Directeur/trice de la thèse : Pascale Garnier
Thème de la thèse : A la suite de mon parcours professionnel (18 années à l’Iufm-Espe avec une collaboration étroite avec les collègues mathématiques dont 2 recherches Iufm –interdisciplinarité EPS-maths et pratiques des formateurs de maths-) et universitaire, j’’ai dégagé trois axes de recherche relatifs à un apport de connaissances sur la l’activité de l’enseignant polyvalent à l’école primaire :
1- Contribuer à une plus grande connaissance des gestes d’ajustement des PE lorsqu’ils font classe en partant du postulat théorique qu’ils sont inscrits dans la dynamique du procès quotidien de la journée (Blanchouin) et qu’ils sont sous tendus par des compromis opératoires entre enjeux épistémiques, pragmatiques et relationnels (Vinatier). Je laisse entrevoir dans la thèse, ce que j’aimerais approfondir, la contribution possible des travaux d’Alin (2010) sur les rapports de communication en classe pour éclairer les motifs d’agir présidant à la définition des compromis trouvés.
2- A partir des résultats de la thèse portant sur les différentes configurations didactiques (plage canonique ; enseignement à vivre ; de tissage ; de jeu…) et proto didactiques d’encadrement (gestion du matériel, emploi du temps, vie de la classe, déplacements…) qui structurent le procès de la journée de classe, approfondir la connaissance du sens que le PE se définit de son activité et les critères qu’il mobilise pour en repérer l’efficience. Ici deux axes se dessinent : pour l’EPS, investiguer les formes de liens avec les autres disciplines ; pour les plages proto didactiques, investiguer le poids du cycle d’apprentissage (notamment pour les classes charnières GS et CM2).
3- A partir de la méthodologie employée dans la thèse –un espace-temps de travail collaboratif- mais aussi de stratégies de formation mises en place au cours de mes 5 dernières années d’exercice d’enseignement, participer aux recherches sur le développement professionnel par ce type de dispositifs. En ce sens, je prépare un article à soumettre au printemps (Travail et Apprentissage ou recherche et Formation) portant sur ce sujet, en croisant les données déjà construites à partir des observations et une exploitation des entretiens outillée par les figures de l’action (Bronckaert, Buléa, Fristalon, 2004)  

5 Mots-clés résumant la thèse :
Polyvalence ; activité du professeur des écoles ; configurations de plages d’enseignement-apprentissages ; procès de la journée ; curriculum réel ; compromis opératoires
Calendrier de la thèse :
- Date d’inscription en thèse : 1er septembre 2009
- Date de soutenance : 20 janvier 2015
- Lieu institutionnel: Paris 13, Sorbonne Paris Cité
Soutenance et composition du jury de la soutenance :
M. Stéphane BRAU-ANTONY, PU, Université de Reims Champagne-Ardenne, Rapporteur
M. Gilles BROUGÈRE, PU, Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité, Président de jury
M. Jacques CRINON, PU, ESPÉ, Université Paris Est Créteil
Mme Pascale GARNIER, PU, Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité, Directrice de thèse
Mme Line NUMA-BOCAGE, PU, ESPÉ, Université Cergy-Pontoise, Rapporteur
M. Paul OLRY, PU, AgroSup Dijon, Université de Bourgogne
M. Yves SOULÉ, MCF, ESPÉ, Université de Montpellier

Liste selective des travaux issus de la thèse, depuis la thèse :
Sélection des publications les plus représentatives (Max 5) :
- Blanchouin A. (2015) : Evolution annuelle de la place des enseignements mathématiques dans le curriculum quotidien au cours préparatoire (CP). Actes du Colloque COPIRELEM 16-18 juin 2014, Mont de Marsan
- Blanchouin A. (2016) : la dynamique d’une journée de classe au CP. Regards. Contrepied n°14. Centre et Société

Activité de recherche actuelle et perspectives :
Je ne travaille pas avec mon laboratoire de référence et désire me rapprocher d’un laboratoire de Paris 12.
Je travaille exclusivement à cette étape de l’année avec le département mathématiques et les enseignants chercheurs intervenant dans le 1er degré que sont E.Mounier, B.Grugeon et J.Horocks (co constructions des cours de l’option à LGargan ; participation à une journée d’étude sur les usages de la vidéo pour analyser la pratique).
Je souhaite par ailleurs déposer  un projet LéA avec du côté de la recherche la visée d’éprouver et de renforcer mon modèle d’analyse de l’activité du PE et approfondir les motifs de programmations de l’EPS à l’école élémentaire. Et du côté des professionnels, certainement une contractualisation de 2 ordres : accompagnement à la programmation de l’EPS et usage d’une ressource mathématiques conçue par E.Mounier et N.Pfaff.

Commentaires:
Je m’attèle à la rédaction de 3 articles
-La programmation de l’EPS au CP (à destination de Science et motricité)
-Développement professionnelle et recherche collaborative (à destination de Recherche et Formation ou Travail et apprentissage)
- Le procès de la journée : des configurations de plages au service du bien faire-bien être au travail du PE (à destination de Revue Française de pédagogie)