Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationRecherche et InternationalisationProjets / contrats de Recherche

  • Recherche,

Trajectoires de raccrochage en Microlycée

Publié le 26 janvier 2017 Mis à jour le 16 juillet 2018

Projet de recherche financé dans le cadre de l’appel à projets Vague 2 "Recherches pour l’éducation" lancé par la Mission Recherche de l’ESPÉ de l’académie de Créteil-UPEC.

Accompagnement

Accompagnement

Cet appel à projet qui s’adresse à tous les laboratoires du périmètre de l’ESPÉ de l’académie de Créteil (UPEC, Université de Paris 8, Université de Paris 13, UPEM) est non thématique. Il est ouvert à toutes les disciplines et admet toutes les approches (par exemple : recherches fondamentales, appliquées, théoriques, pratiques…).
Il a pour but d’initier ou de soutenir des projets structurants, susceptibles de donner lieu rapidement à des publications scientifiques de haut niveau et de déboucher, à terme, sur des réponses à appels d’offre nationaux et internationaux. Les projets sont souhaités partenariaux (inter-établissements, inter-équipes/laboratoires) autant que faire se peut.
Les projets financés sont retenus à l’issue d’une phase d’évaluation réalisée par des experts locaux, nationaux et/ou internationaux. Le financement est accordé pour une durée de deux années.

Responsables scientifiques :

Benjamin Denecheau - Maître de conférences en sociologie
Tristana Pimor - Maîtresse de conférences en Sciences de l'éduction
ESPÉ de l'académie de Créteil-UPEC, Laboratoire LIRTES-UPEC

Début : janvier 2017 - en cours

Résumé :
Les trajectoires de lycéens en établissements de raccrochage sont peu investiguées (Pirone, Rayoux, 2012). Notre équipe, sollicitée par un microlycée, a élaboré un projet de recherche centré sur les trajectoires des élèves. Il s’agit par une étude longitudinale qui a déjà débuté, de retracer leurs trajectoires scolaires, professionnelles, familiales, etc. (Grosetti et al, 2006). Cette recherche qualitative s’appuiera sur des récits de vie, des entretiens que nous réaliserons avec des élèves (une fois par an) et leurs parents. Nous utiliserons également des registres et documents de l’équipe éducative. Notre objectif consiste à repérer dans les trajectoires des jeunes et dans leur rapport au monde, la manière dont ils ont construit le sens qu’ils octroient à leur scolarité, à leur expérience du microlycée, à leurs projections d’avenir. Nous nous intéresserons, en tant que bifurcations biographiques, aux processus de décrochage précédant leur inscription au microlycée, aux raisons et événements qui les ont amenés à cette inscription (Abott in Grossetti, 2006). Il s’agit aussi d’identifier ce que deviennent ces jeunes après le microlycée et de saisir qu’elles ont été les influences performatives, les compétences, les savoir-être et les savoir-faire provenant de leur expérience en microlycée.