Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationRecherche et InternationalisationProjets / contrats de Recherche

  • Recherche,

TAO : Renforcer les compétences en orthographe avec le dispositif Twictée

Publié le 19 janvier 2017 Mis à jour le 8 février 2017

Projet E-fran - Subvention octroyée au titre du Programme d'investissements d'Avenir.

Résumé :
Twictée est un dispositif pédagogique collaboratif centré sur l’enseignement et l’apprentissage de l’orthographe. Il met en relation des classes issues de toute la francophonie qui échangent de courtes dictées et des règles de correction produites par les élèves, grâce à l’utilisation d’un outil de microbloggage (Twitter et BabyTwitt). Les enseignants sont appelés à collaborer et développer leurs usages d’outils numériques tels que les documents collaboratifs en ligne, la visioconférence etc.
Un « territoire éducatif d’éducation numérique » s’est développé à travers le dispositif. Il dépasse les organisations territoriales et institutionnelles classiques.

Objectifs du projet
Du point de vue scientifique, ce projet se propose d’évaluer et d’étudier l’impact de ces nouvelles possibilités d’enseignement sur les élèves, ainsi que celui des nouvelles organisations d’apprenants et des interactions à distance au sein de cette communauté de pratique en ligne de plus de 370 enseignants à ce jour.
Ce projet a aussi pour enjeu de consolider la formation (en particulier à distance) des enseignants participant au réseau Twictée et, au fur et à mesure que les résultats du volet recherche permettront d’indiquer les conditions de succès de cette innovation, de proposer des modules de formation à ce dispositif à un public enseignant plus large, en formation initiale et continue. Du point de vue technique, il s’agit de développer une plateforme de collaboration ouverte et sécurisante accueillant les différents outils nécessaires à la mise en oeuvre de Twictée.

Plusieurs partenaires concourront à la réussite du projet. L’ESPE de l’académie de Créteil sera le coordinateur scientifique et pédagogique du projet, qui sera administrativement porté par son université de rattachement, l’Université Paris-Est Créteil – Val de Marne.
Deux laboratoires de recherche sont concernés : le CIRCEFT (EA 4984, Université Paris 8 et UPEC) et CHArt (EA 4004, UPEC), qui se sont adjoints des chercheurs du LIDILEM (EA 609, Université Grenoble Alpes) et de la CREALEC (Chaire de Recherche sur l’Apprentissage de la Lecture et de l’Ecriture chez le jeune enfant - Université de Sherbrooke, Québec). Les chercheurs impliqués, issus de plusieurs disciplines (sciences de l’éducation, psychologie cognitive et développementale, linguistique, sociolinguistique), apporteront leur expertise sur l’orthographe et le langage écrit, son apprentissage et son enseignement, l’analyse des interactions verbales, les technologies d’apprentissage, et la communication médiée par ordinateur.
L’association Twictée regroupe les enseignants qui utilisent et animent le dispositif. Ses membres seront les premiers acteurs du projet, auquel elle apporte les outils techniques et pédagogiques qu’elle a déjà élaborés.

Des académies d’expérimentation : il parait important, pour accompagner et évaluer une innovation qui concerne une communauté virtuelle, de dépasser le territoire d’étude d’une seule académie. Ainsi les académies de Créteil, de Poitiers et de Grenoble sont mobilisées sur la proposition de sites d’expérimentation. L’académie de Créteil assurera, en étroit partenariat avec l’ESPE, et sur la base des contenus de formation conçus par l’association Twictée, la mise à disposition généralisée de modules de formation, via le Plan académique de formation, un parcours M@gistère et d’autres supports complémentaires éventuels type MOOC.
Le GIP RPE, qui porte le réseau social Viaéduc, propose d’accompagner le projet en tant que partenaire de solution logicielle en déterminant et développant les fonctionnalités nécessaires au projet ; le lien entre le réseau social et l’institution permettra à la communauté des twictonautes de travailler au sein d’un dispositif plus sécurisé.

Le projet vise donc des résultats en termes de connaissances nouvelles, mais aussi d’amélioration de l’efficacité de l’enseignement de la langue écrite, notamment dans les Réseaux d’éducation prioritaire, de l’initiation à la « littératie numérique », et de formation des enseignants au sein de « communautés de pratique ».
La diffusion de ses résultats se fera au moyen de publications dans des revues de recherche et communications, par les réseaux sociaux et rencontres lors d’évènements. Une journée d’étude est prévue à mi-parcours et un colloque à la fin du projet.

Responsable scientifique :
Thierry Pagnier - Maître de conférences à l'ESPE de l'Académie de Créteil - UPEC
Porteur de projet:
Université Paris-Est Créteil
Académies impliquées :
Créteil, Grenoble, Poitiers