Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationRecherche et InternationalisationProjets / contrats de Recherche

  • Recherche,

Les lois du hasard : enjeux mathématiques, historiques et citoyens (2)

Publié le 6 mars 2018 Mis à jour le 16 juillet 2018

Projet de recherche financé dans le cadre de l’appel à projets Vague 3 "Recherches pour l’éducation et la formation" lancé par la Mission Recherche de l’ESPÉ de l’académie de Créteil-UPEC.

Accompagnement

Accompagnement

Cet appel à projet qui s’adresse à tous les laboratoires du périmètre de l’ESPÉ de l’académie de Créteil (UPEC, Université Paris 8, Université Paris 13, UPEM) est non thématique. Il est ouvert à toutes les disciplines et admet toutes les approches (par exemple : recherches fondamentales, appliquées, théoriques, pratiques…).
Il a pour but d’initier ou de soutenir des projets structurants, susceptibles de donner lieu rapidement à des publications scientifiques de haut niveau et de déboucher, à terme, sur des réponses à appels d’offre nationaux et internationaux. Les projets sont souhaités partenariaux (inter-établissements, inter-équipes/laboratoires) autant que faire se peut.
Les projets financés sont retenus à l’issue d’une phase d’évaluation réalisée par des experts locaux, nationaux et/ou internationaux. Le financement est accordé pour une durée de deux années.

Responsable scientifique :

Caroline Ehrhardt - Maîtresse de conférences - Université Paris 8
Unité de recherche : HISPOSS EA 1571 (Centre de recherches historiques, histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés)

Partenaires engagés :
Université Paris 13, LAGA, UMR 7539, CNRS & SPC-UP13
IREM Paris-Nord
Centre A. Koyré, UMR 8560, CNRS & EHESS

Début : janvier 2018 - en cours

Résumé :

Le projet s'inscrit dans la réflexion sur l'éducation à la citoyenneté dans les programmes disciplinaires de mathématiques et d’histoire.
Il a pris pour point de départ en 2017 l’exploration d’articles destinés à un public cultivé, consacrés au rôle social et politique des probabilités à la fin du 19e et au début du 20e siècle. Dans la suite du projet, nous comptons approfondir cette enquête en explorant des textes destinés à l’enseignement.
Dans tous les cas, il s’agit d’y repérer des questions et des situations ayant à la fois un intérêt historique et pédagogique potentiel, qui sont examinées suivant deux problématiques complémentaires :
  • la première relève de l’histoire des sciences et de leur enseignement, et consiste, une fois ces situations et questions repérées, à les documenter d’un point de vue historique, épistémologique et sociologique, contribuant ainsi à l’histoire de l’enseignement des sciences et de leur enseignement. Il s’agit aussi de rendre ces recherches accessibles pour nourrir des projets pédagogiques disciplinaires ou interdisciplinaires.
  • la seconde touche aux recherches sur l’insertion d’une perspective historique dans l’enseignement et vise à examiner comment recherche historique et scénarisation pédagogique de problèmes et de dossiers documentaires intéressants se co-construisent sans que leurs finalités respectives, par nature distinctes, se voient confondues. Il s’agit donc d’observer les dynamiques de groupes réunissant chercheurs et enseignants, ainsi que les élaborations documentaires et l’évolution des questionnements des uns et des autres. On explore ainsi les liens a priori non évidents, entre la mise à disposition de ressources de nature historique et les genèses documentaires propres au travail enseignant.
L’ensemble du projet est soutenu par l’IREM de Paris Nord et vise à terme à permettre l’émergence d'un nouveau collectif pour consolider les ressources constituées au fil du projet.