Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationRecherche et InternationalisationProjets / contrats de Recherche

  • Recherche,

Les lois du hasard : enjeux mathématiques, historiques et citoyens (1)

Publié le 26 janvier 2017 Mis à jour le 16 juillet 2018

Projet de recherche financé dans le cadre de l’appel à projets Vague 1 "Recherches pour l’éducation" lancé par la Mission Recherche de l’ESPÉ de l’académie de Créteil-UPEC.

Enseignement

Enseignement

Cet appel à projet qui s’adresse à tous les laboratoires du périmètre de l’ESPÉ de l’académie de Créteil (UPEC, Université Paris 8, Université Paris 13, UPEM) est non thématique. Il est ouvert à toutes les disciplines et admet toutes les approches (par exemple : recherches fondamentales, appliquées, théoriques, pratiques…).
Il a pour but d’initier ou de soutenir des projets structurants, susceptibles de donner lieu rapidement à des publications scientifiques de haut niveau et de déboucher, à terme, sur des réponses à appels d’offre nationaux et internationaux. Les projets sont souhaités partenariaux (inter-établissements, inter-équipes/laboratoires) autant que faire se peut.
Les projets financés sont retenus à l’issue d’une phase d’évaluation réalisée par des experts locaux, nationaux et/ou internationaux. Le financement est accordé pour une durée de deux années.

Responsable scientifique :

Caroline Ehrhardt - Maîtresse de conférences en Histoire des sciences - Université Paris 8 - Laboratoire HISPOSS EA 1571

Partenaires engagés :
UPEC/Convention Centre A Koyré
Université Paris 13 / LIPN
Université Paris 13 / LAGA

Début : septembre 2016      Fin : décembre 2017 - Projet achevé. (Renouvellement en Vague 3 pour 24 mois)

Résumé :
Le projet s’inscrit dans la réflexion sur l’éducation à la citoyenneté dans les programmes disciplinaires de mathématiques et d’histoire. Il s’appuiera sur l’exploration d’articles destinés à un public cultivé, consacrés au rôle social et politique des probabilités ou à leur aspect récréatif, à la fin du 19e et au début du 20e siècle. Il s’agira d’y repérer des situations ayant à la fois un intérêt historique et pédagogique potentiel, qui seront examinées suivant deux problématiques complémentaires :
1/ la première relève de l’histoire des sciences et de leur enseignement, et consiste, une fois ces situations repérées, à les documenter historiquement et sociologiquement.
2/ la seconde touche aux recherches sur l’insertion d’une perspective historique dans l’enseignement et vise à savoir comment construire un cadre où recherche historique et scénarisation pédagogique de problèmes et de dossiers documentaires intéressants se co-construisent sans que leurs finalités respectives, par nature distinctes, se voient confondues.
Le projet est destiné à produire des ressources pédagogiques permettant de mettre en place des enseignements pratiques interdisciplinaires, à consolider une réflexion d’un type nouveau sur les dispositifs d’enseignements de type “transitionnels”, tout en contribuant à la recherche en histoire de l’éducation.