Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationRecherche et InternationalisationProjets / contrats de Recherche

  • Recherche,

La formation à l'esprit critique - perspectives comparatives

Publié le 25 janvier 2017 Mis à jour le 16 juillet 2018

Projet de recherche financé dans le cadre de l’appel à projets Vague 1 "Recherches pour l’éducation" lancé par la Mission Recherche de l’ESPÉ de l’académie de Créteil-UPEC.

Chercheur

Chercheur

Cet appel à projet qui s’adresse à tous les laboratoires du périmètre de l’ESPÉ de l’académie de Créteil (UPEC, Université Paris 8, Université Paris 13, UPEM) est non thématique. Il est ouvert à toutes les disciplines et admet toutes les approches (par exemple : recherches fondamentales, appliquées, théoriques, pratiques…).
Il a pour but d’initier ou de soutenir des projets structurants, susceptibles de donner lieu rapidement à des publications scientifiques de haut niveau et de déboucher, à terme, sur des réponses à appels d’offre nationaux et internationaux. Les projets sont souhaités partenariaux (inter-établissements, inter-équipes/laboratoires) autant que faire se peut.
Les projets financés sont retenus à l’issue d’une phase d’évaluation réalisée par des experts locaux, nationaux et/ou internationaux. Le financement est accordé pour une durée de deux années.

Responsable scientifique :

Irène Pereira - PRCE en philosophie, Docteur et HDR en sociologie - ESPÉ de l'académie de Créteil-UPEC - Laboratoire LIS-UPEC

Partenaires engagés :
Université Paris 8 / CIRCEFT

Début : septembre 2016      Fin : décembre 2017 - Projet achevé.

Résumé :

Le projet consiste à mettre en œuvre un programme de recherche sur l'esprit critique, et cela selon une perspective comparative au sens large, prenant en compte la diachronie – la mise en perspective historique des courants actuels – et surtout la synchronie – la comparaison internationale, tant du point de vue des théories que des pratiques.
Le jugement critique peut se définir, en première approche, comme un travail d’objectivation des présupposés et des conséquences des discours et des pratiques du commun. Il consiste en une compétence de haut niveau dont l'enseignement pose des difficultés notoires. En l'état actuel des choses, les formes existantes et légitimes d'esprit critique enchâssées dans l'enseignement des sciences et de la philosophie ne suffisent pas à prémunir les élèves contre la concurrence notamment des médias. S'il importe donc de définir les modalités d’un enseignement de l’esprit critique pour y intégrer les enjeux nouveaux propres au numérique, il importe tout autant de pouvoir relier ces enjeux nouveaux aux bagages méthodologiques et aux expériences didactiques préexistantes, ou existantes aujourd’hui dans d’autres lieux. Un outil offrant une comparaison entre plusieurs approches critiques serait précieux pour tout enseignant dans un contexte de demande de réactivation des conceptions fondant la vie citoyenne et démocratique.