Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationRecherche et InternationalisationProjets / contrats de Recherche

  • Recherche,

Analyse des pratiques enseignantes instrumentées par télévoteurs dans l’enseignement supérieur

Publié le 26 janvier 2017 Mis à jour le 16 juillet 2018

Projet de recherche financé dans le cadre de l’appel à projets Vague 2 "Recherches pour l’éducation" lancé par la Mission Recherche de l’ESPÉ de l’académie de Créteil-UPEC.

Amphithéâtre

Amphithéâtre

Cet appel à projet qui s’adresse à tous les laboratoires du périmètre de l’ESPÉ de l’académie de Créteil (UPEC, Université Paris 8, Université Paris 13, UPEM) est non thématique. Il est ouvert à toutes les disciplines et admet toutes les approches (par exemple : recherches fondamentales, appliquées, théoriques, pratiques…).
Il a pour but d’initier ou de soutenir des projets structurants, susceptibles de donner lieu rapidement à des publications scientifiques de haut niveau et de déboucher, à terme, sur des réponses à appels d’offre nationaux et internationaux. Les projets sont souhaités partenariaux (inter-établissements, inter-équipes/laboratoires) autant que faire se peut.
Les projets financés sont retenus à l’issue d’une phase d’évaluation réalisée par des experts locaux, nationaux et/ou internationaux. Le financement est accordé pour une durée de deux années.

Responsable scientifique :

Cécile de Hosson - Professeure des universités, Didactique de la Physique, Université Paris Diderot, Laboratoire LDAR-UPEC

Partenaires engagés :
Université Paris Diderot/LDAR
Collège de France/CNRS UMR 7241
INSERM U1050

Début : janvier 2017 - en cours

Résumé :
L’enseignement supérieur français se voit confronté depuis plus d’une décennie à des exigences d’innovations pédagogiques soutenues, entre autres, par la promotion "du numérique" pour améliorer la réussite des étudiants, notamment en première année, là où les taux de décrochage sont les plus importants. Dans ce cadre, la faculté des sciences et technologie de l’UPEC, avec le soutien du projet IDEA de l’UPE, a choisi de développer l’utilisation de boîtiers de vote avec deux objectifs principaux :
  • dynamiser les cours en amphi et maintenir l’attention des étudiants tout au long de la séance (évaluation formative),
  • évaluer régulièrement les connaissances acquises par l’étudiant (évaluation sommative) tout en dégageant du temps pour son accompagnement par l’enseignant.
Si cet usage est analysé dans le cadre de ce financement du point de vue de la motivation et/ou des apprentissages des étudiants, il a fait l'objet de peu de questionnement au niveau de la pratique enseignante. Dans ce projet, nous cherchons à étudier dans quelle mesure l’outil boîtier favorise l’identification, l’analyse et la compréhension d'éléments constitutifs de la pratique professionnelle enseignante. L'enjeu est, à terme, d’évaluer la pertinence d'actions d'accompagnement à l'usage de ces boîtiers, dans le cadre du développement professionnel des enseignants du supérieur.