Maitre de conférence en Sciences du langage

Publié le 5 octobre 2015 Mis à jour le 16 octobre 2018
Laboratoire de rattachement
Centre d’étude des discours, images, textes, écrits et communication (CEDITEC)

Domaine de recherche du laboratoire
Le Céditec est une équipe interdisciplinaire  dont l’objet d’étude central est le discours dans ses relations au pouvoir et au savoir, selon des approches diverses (sémiologie, linguistique, informatique textuelle, anthropologie culturelle, histoire, sociologie politique).

Universités : UPEC
Statut : EA 3119
Adresse : CEDITEC, Université Paris-Est Créteil, 80 Avenue du Général de Gaulle - 94000 Créteil
Site Web : http://ceditec.u-pec.fr
Directeur : Dominique Ducard et Caroline Ollivier-Yaniv
E-mail direction du laboratoire : ducard@u-pec.fr ; yaniv@u-pec.fr

Activité scientifique
Thème de recherche : analyse du discours des acteurs de l’école. didactique de l’écriture-réécriture, littéracies universitaires.
Dans l’axe 2 du projet scientifique du Céditec, ses travaux se situent plus spécifiquement dans le champ de l’éducation à travers la thématique Littératies, questions éducatives et institutions. Il interroge les effets des discours des différents acteurs de l’école (prescripteurs, chercheurs, formateurs, enseignants, élèves, parents d’élèves) sur la pratique de l’enseignement, avec une attention particulière portée aux interactions entre les déclarations, les savoirs, les croyances et la conduite de la classe. Dans une orientation plus didactique, il s’intéresse au processus d’écriture-réécriture en cours d’apprentissage, dans des situations allant de l’école primaire à l’université dans la perspective du développement des littéracies tout au long de la vie.

Mots-clés résumant le thème : discours des acteurs de l’école : discours scolaire et universitaire, discours institutionnel et discours social, littéracies

Liste sélective des travaux
Publications :
Colin, D. & Dolignier, C. (2017).  L’auctorisation d’étudiants de lettres dans l’écriture d’un mémoire de master enseignement. Scripta, volume 21, numéro 43 - Escrita no Ensino Superior : Ensino e Pesquisa.
Colin, D. (2017).  Paroles d’enseignants sur l’écriture : recherche et institution en concurrence, Argumentation et Analyse du Discours, 19, mis en ligne le 15 octobre 2017, URL : http://aad.revues.org/2457.
Colin, D (2016).  L’écriture: ce qu’en disent des élèves de fin de primaire. Nouveaux cahiers de la recherche en éducation, vol. 19, 3, 2016, 72-89
Colin, D., Maintier, C. & Mercier-Brunel, Y. (2016). Les écrits numériques comme éléments de diagnostic des difficultés des étudiants face à l’écrit. Dans A. Jorro & Y. Mercier-Brunel (Eds), Relation critique et accompagnement professionnel. Tours : PUFR.

Communications :
Journées d’étude Entre « Je » et « Nous » : textes académiques et réflexifs (HEP Lausanne, 2018)
Colloque Ecritures créatives (Angers, 2018)
Symposium Littéracies universitaires : un champ de recherche en expansion (Colloque international de l’AIRDF, Montréal, 2016)
Séminaire du Laboratoire Ligérien de Linguistique (université d’Orléans, 2016) : l’écriture dans le discours des acteurs de l’école : la question de la complexité. 
Journée d’étude Disciplines et écriture de recherche : invariants et spécificités (Bordeaux, 2015)

Ouvrages ou monographies :
Lafont-Terranova, J. & Colin, D. (éds.) (2006). Didactique de l'écrit : La construction des savoirs et le sujet-écrivant. Actes de la journée d’étude du 13 mai 2005 CORAL université d’Orléans, IUFM d’Orléans-Tours (France). Namur : Presses universitaires de Namur-CEDOCEF, Diptyque, 5 (151 p.).

A paraître
Christiane Blaser, Didier Colin, Stéphane Colognesi, Roxane Gagnon (2018, à paraitre). Former les enseignants du primaire à l’écriture : qu’en est-il en Belgique francophone, en France, au Québec et en Suisse romande ? Dans NIWESE, M., LAFONT-TERRANOVA, J. & JAUBERT, J. (Faire) Écrire dans l’enseignement postobligatoire : enjeux, modèles et pratiques innovantes. Lille: Presses universitaires du Septentrion.

Organisation d’événements scientifiques
Organisation de deux journées d’étude dans le cadre du projet MSH VdL (2013, Orléans et 2015, Bordeaux). Ces deux journées impliquaient une collaboration entre le LLL-GORDF (université d’Orléans) et le LACES-CARECS (université de Bordeaux) dans le cadre d’un projet MSH-Val de Loire :
-    première journée d’étude intitulée « Acculturation à l’écriture de recherche » (Orléans, 29 novembre 2013)
-    deuxième journée d’étude intitulée « Disciplines et écriture de recherche : invariants et spécificités » (Bordeaux, 1er avril 2015)

Participation à des recherches
1.    Compétences et difficultés des élèves en matière d’écriture à l’entrée du collège
Ce projet porté par Maurice Niwese (ESPÉ d’Aquitaine) est financé par l’ANR (2016-2020). L’objectif principal est de dresser un bilan le plus complet possible des compétences et des difficultés des élèves en production écrite en français et en SVT.  Didier Colin fait partie du groupe de pilotage du projet et coordonne toutes les actions menées dans le Val de Marne et le Loiret. Dans le cadre du Céditec, il s’intéresse plus particulièrement à l’impact des conceptions des différents acteurs sur les pratiques et le développement des compétences des élèves engagés dans le projet (30 classes de 6e). 
2.    Se confronter pour apprendre ou comment articuler confrontation d’idées et apprentissages en Sciences économiques et sociales
Ce projet, porté par Erwan Le Nader (ESPÉ de Créteil), est un projet LéA (Lieux d’éducation associés, IFÉ, 2016-2019) dont l’acronyme est ControverSES. L’objectif majeur est de développer, lors de temps de confrontation d'idées, les compétences d'argumentation des élèves. Constuire une image des conceptions des élèves sur certaines notions-clés du programme de SES à partir de l’analyse de leurs déclarations est un des axes importants de ce projet.
3.    Pratiques littéraciées de haut niveau et prise en compte du sujet
Ce projet porté par Jacqueline Lafont-Terranova (Laboratoire Ligérien de Linguistique, Université d’Orléans) dans le cadre d’une collaboration étroite avec la Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire. Ce projet ECRISA (ECRI/ture, Supports, Archives) vise à analyser les opérations de réécriture repérées grâce au logiciel MEDITE « qui mime les opérations exécutées à la main par le philologue qui compare des textes [et qui permet] de recenser toutes les modifications, ajouts, suppressions, déplacements ou remplacements » (Fenoglio, Lebrave et Ganascia, 2007). L’objectif est d’optimiser le logiciel MEDITE en vue d’obtenir des résultats statistiques (notamment dans le traitement des différentes versions des textes produits par les élèves dans le projet ANR-ECRICOL).

Responsable de la mention 4  du master MEEF
Responsable de la formation et du suivi des mémoires du master MEEF lettres second degré