Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationPublications

L'école fragmentée

Publié le 7 juin 2019

Un ouvrage de Julien Netter, Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’ESPÉ-UPEC, membre de l’équipe Circeft-Escol.

Date(s)

le 3 avril 2019

Présentation

Enzo, 8 ans, passe chaque jour près de dix heures à l’école, rythmées par une série d’activités d’une durée d’un quart d’heure à une heure. Du lundi matin au vendredi soir, il est encadré par huit personnes différentes en moyenne, près de vingt-cinq avec les récréations. Pendant la semaine, il est avec son enseignante à peine plus de la moitié de son temps d’école, et un quart avec des animateurs municipaux, le reste du temps étant partagé entre divers intervenants.
Ce constat, s’il peut sembler commun aux habitués des écoles primaires, a de quoi surprendre. Il montre que le modèle de la division du travail, généralement associé au collège, est en réalité devenu une norme pour de nombreux élèves dès l’entrée à l’école, a fortiori depuis la réforme des rythmes scolaires de 2013. L’objet de cet ouvrage est d’interroger ce fonctionnement, de tenter d’en comprendre les raisons, d’en peser les conséquences, notamment en termes d’inégalités scolaires, et de se demander ce que l’adoption d’un tel modèle révèle de l’école et de son rôle dans la société.

A propos de l'auteur

Julien Netter est Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’ESPÉ-UPEC et membre de l’équipe Circeft-Escol. Il est également l’auteur de Culture et inégalités à l’école. Esquisse d’un curriculum invisible (PUR, 2018)

Éditeur : Presses universitaires de France
Parution : 3 avril 2019
ISBN : 978-2-13-081438-2