Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationPublications

De l’autobiographie à la mise en scène de soi. Le cas Rousseau.

Publié le 1 décembre 2012

Un ouvrage de Pascale Delormas, maître de conférences en sciences du langage à l'UPEC et membre du laboratoire CIRCEFT-ESSi.

Date(s)

le 1 décembre 2012

Présentation de l'éditeur :
Dans la perspective de l’analyse de discours, en s’efforçant d’articuler image de soi, fonctionnements textuels et institutionnels, ce livre cherche à modifier la représentation conventionnelle selon laquelle les écrits autobiographiques de Rousseau dévoileraient l’intimité du philosophe.
Il s’attache à montrer que, loin d’être le lieu d’une quelconque expression de soi, les Confessions, les Dialogues et les Rêveries soutiennent la légende d’un auteur conscient de la nécessité de contrôler la postérité de son nom à travers la mise en scène d’une figure hors norme. Les trois écrits répètent le même argumentaire selon des configurations toujours nouvelles. Qu’ils s’appuient sur les réminiscences d’un je de mémoire ou sur le dialogue avec un personnage, ils ne prétendent pas tant à rendre compte de la recherche d’un « temps perdu » qu’à transcender toute temporalité. Au-delà de l’autocélébration, se détachant de la fonction ancillaire de vie de philosophe, ils aspirent à être lus comme œuvres à part entière.

A propos de l'auteur :
Pascale Delormas est maître de conférences en sciences du langage à l'UPEC, membre du laboratoire CIRCEFT-ESSi et membre associée du Céditec.

Editeur : 
Lambert-Lucas
Parution : le 01/12/2012
ISBN : 978-2-35935-062-3