Vous êtes ici : Accueil FRRecherche et InnovationManifestations scientifiques

  • Recherche,

Journée d'études "La compréhension : de la recherche à la pratique"

Publié le 5 décembre 2013

Mettant en lumière les hypothèses issues de la recherche, cette journée d'études traitera de la question de la compréhension et sera articulée autour de deux interventions :

Journée d'études
Journée d'études "La compréhension : de la recherche à la pratique"
Date(s)

le 29 janvier 2014

De 9h à 16h30
Lieu(x)
Site ESPE de Bonneuil-sur-Marne, Amphithéâtre
Rue Jean Macé - 94380 Bonneuil-sur-Marne
> Informations pratiques
1. Comment un lecteur construit du sens ? Vers une théorie « incarnée » des représentations mentales en compréhension.
Isabelle Tapiero (Laboratoire d’Etude des Mécanismes Cognitifs, Université Lyon 2, Institut de Psychologie)

Comprendre un texte ou un discours requiert de construire une représentation mentale cohérente de ce qui est présenté et décrit. Cette représentation est le résultat de l’interaction entre les connaissances du lecteur (apprentissages et expériences) et le traitement de l’information textuelle (ou discursive). Elle réfère donc à l’interprétation que le lecteur/auditeur se fait d’une situation énoncée et n’est pas une projection passive en mémoire d’éléments discursifs. La question de la nature de cette représentation a fait, depuis de nombreuses années, débat dans le domaine : symbolique (sous forme de propositions) analogique (en lien direct avec l’environnement) ou incarnée (en lien avec les états du corps et les systèmes perceptifs), avec pour chacune, des implications fortes sur la manière dont on appréhende la lecture et la compréhension du langage, et sur les applications possibles.

2. Compréhension en langue étrangère : comment aller du connu vers le nouveau
Nathalie Spanghero-Gaillard (Laboratoire Octogone, Université Toulouse 2, Département de Sciences du Langage)

Dans notre champ de recherche de l’apprentissage des langues étrangères, la question des processus cognitifs en jeu lors de la compréhension nous permet de formuler deux hypothèses générales et complémentaires :
les anticipations qui sont effectuées par l’individu au moment d’appréhender un texte en langue étrangère reposent sur sa capacité à sélectionner les éléments pertinents a priori. Ces éléments constituent des aides à la compréhension ;
parmi la masse d’informations, la sélection des éléments découle d’une évaluation de leur pertinence compte tenu de la tâche que l’individu s’est assignée. Ainsi, l’activité de compréhension s’entend comme une recherche active de construction de sens.
Afin d’appréhender ces éléments sélectionnés lors du processus de compréhension d’une langue étrangère, nous nous proposons de faire un exposé des travaux étudiant le comportement de l’individu face à un document multimodal.   Nous nous réfèrerons donc aussi à bien à des textes écrits qu'oraux, accompagnés d'images ou de schémas ou encore d'éléments sonores non linguistiques (environnements sonores). En effet, nous regardons les processus de compréhension en jeu dans l'apprentissage d'une langue comme des processus impliqués dans la compréhension humaine du monde environnant, donc complexe. Les particularités culturelles seront par conséquent amplement évoquées.

Publics visés
Cet évènement concerne les enseignants et formateurs de tous niveaux, les inspecteurs de l'éducation nationale, les conseillers pédagogiques mais aussi tous les étudiants ESPE.

Inscription
Entrée libre
Inscription obligatoire
> S'inscrire
Contact :
Geneviève Marouby :