Vous êtes ici : Accueil FRL'ESPÉActualités

  • Pédagogie,

Colloque 2017 du Mouvement Contre La Constante Macabre

Publié le 27 janvier 2017

Organisé en partenariat avec le Café Pédagogique et sous le haut patronage de Najat Vallaud Belkacem, Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le colloque annuel du MCLCM 2017 portera sur le thème "Évaluation plus juste : un mouvement bien engagé".

Date(s)

le 2 février 2017

09h - 17h15
Lieu(x)
Hôtel de Ville de Paris
Place de l'Hôtel de Ville
75004 Paris
Présentation du colloque
Sur la base de ses travaux de didactique, le mathématicien André Antibi, Professeur émérite à Toulouse III, a mis à jour le phénomène de la "constante macabre", expression imagée signifiant que dans le système éducatif français, les résultats d’une épreuve sont censés, pour être crédibles, comporter une part incompressible d’échec (par exemple 1/3 de bons, 1/3 de moyens, 1/3 de mauvais, voire une répartition gaussienne), même lorsque les objectifs du cursus en termes d’acquis ont été globalement atteints.

Un mouvement est né en 2003 autour de l’objectif d’une "Évaluation plus juste du travail des élèves et des étudiants". Un appel sur ce thème a recueilli à ce jour la signature de 56 organisations.

Une approche alternative de l’évaluation des connaissances et compétences, affranchie de la constante macabre, repose sur un meilleur lien entre apprentissages et évaluation. En particulier, une épreuve d’examen doit correspondre à un contrat clairement annoncé aux candidats, sans piège, sur ce qui est attendu d’eux. Dans cet esprit, le protocole "Évaluation par contrat de confiance" (EPCC) a été expérimenté et adopté dans divers secteurs et cursus : primaire, second degré, postBac (licence, master, écoles d’ingénieurs, CPGE, ...). Cette approche suscite un regain de travail et de motivation de la part des élèves et des étudiants, au bénéfice d’une meilleure réussite. Cette démarche qui est soutenue par le Ministère. La DGESCO y sera représentée.

Au delà des formes classiques de contrôle de connaissances, les modalités d’évaluation par suivi de compétences, par projet, sur plateforme numérique en ligne, se prêtent également à un contrat de confiance impliquant élèves/étudiants et enseignants. Des ateliers permettront d’aborder ces modalités.

Programme
> Télécharger le programme du colloque

Public concerné
Le colloque est ouvert à tous.

Inscription obligatoire (gratuite)
> S'inscrire

Plus d'informations
> En savoir plus
Contact :
Organisateur : Gérard Lauton :