Accès direct au contenu

UPEC

ESPE de Créteil

logo_pdf

ESPE Créteil > L'ESPE > OUIEP


Cybersexisme : l'OUIEP publie les résultats de son étude sociologique

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Action sociale, Genre - Parité

Publication, Enquête

Le 27 septembre 2016

L’Observatoire Universitaire International Education et Prévention (OUIEP), structure de l’ESPE Créteil-UPEC, a publié le rapport de son enquête "Cybersexisme : une étude sociologique au sein d’établissements scolaires franciliens".

Cybersexisme : une étude sociologique au sein d’établissements scolaires franciliens
Présentation
Dirigée et menée par des chercheurs de l'OUIEP, cette enquête a été pilotée par l’Observatoire régional contre les violences faites aux femmes du Centre Hubertine Auclert, avec l’appui du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et plus particulièrement de la Délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire. Elle a bénéficié de l’engagement des recteurs et rectrices des trois académies franciliennes et de leurs chargés de mission sur l’égalité filles-garçons.

L'enquête a été conduite sur 11 mois par l’équipe de recherche de l’OUIEP de l’ESPE de l’académie de Créteil-UPEC auprès de 12 établissements sélectionnés par les rectorats de chaque académie de la région Ile de France.

Les bases de l'enquête
D’après les données de l’enquête de victimation du ministère de l’Education nationale (DEPP, 2014) en 2013, les filles seraient davantage victimes de cyberviolences (insultes, humiliations, publication de photos via internet ou téléphone portable) 17% contre 11% de garçons (collèges et lycées). Au collège, 21% des filles déclarent avoir connu au moins une forme de cyberviolences, contre 15% des garçons. Elles sont également victimes de violences spécifiques, en particulier les insultes (11,9% pour les collégiennes contre 7,7% chez les garçons), notamment sur la tenue vestimentaire (5,6% pour les collégiennes contre 2,6% chez les garçons).

A travers les outils numériques, les violences à caractère sexiste ou sexuel se trouvent à la fois démultipliées via la dissémination permise par ces technologies, et favorisées voire encouragées par l’anonymat et par le sentiment d’impunité des agresseurs, et par le fait que ces agissements des jeunes sont soustraits au regard des adultes.

Objectifs de l'étude
Il s’agissait dans cette étude de mieux connaître le phénomène, mais aussi dégager des recommandations opérationnelles, sans culpabiliser les filles ni diaboliser les outils numériques mais en développant un usage responsable par tous et toutes dans une perspective d’égalité entre les filles et les garçons.

Résultats de l'enquête
Les résultats de l'enquête ont été présentés dans le rapport ci-dessous :
> Rapport de l'enquête "Cybersexisme : une étude sociologique dans des établissements scolaires franciliens"

En savoir plus
> Voir le site de l'OUIEP

Contact

Observatoire Universitaire International Education et Prévention (OUIEP)

Contact

OUIEP
Rue Jean Macé
94380 Bonneuil-sur-Marne
+33 (0)1 49 56 37 33

Responsable
Benjamin Moignard
benjamin.moignard@u-pec.fr

Assistante
Isabelle Le Gal
isabelle.legal@u-pec.fr

lien utile

mise à jour le 30 septembre 2016

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

ESPE de l'Académie de Créteil
Rue Jean Macé
94380 Bonneuil sur Marne
Tél : +33 1 49 56 37 16
Fax : +33 1 49 56 37 94

Ecole Supérieure de Professorat et de l'Education de l'Académie de Créteil