Vous êtes ici : Accueil FRFormationFormation continue des enseignants de l'académiePréparer le CAPPEI (ASH)

  • Handicap,

Les amphis de l'ASH : "Enseigner et apprendre. Contraintes, difficultés et perspectives communes"

Publié le 17 novembre 2014

Les formations pour l'ASH organisent à l’ESPE de l'académie de Créteil un cycle de conférences annuelles ouvertes à tout public.

Amhis ASH
Amhis ASH
Date(s)

le 25 mars 2015

13h30 - 16h30
Lieu(x)
ESPE de l'académie de Créteil
Site de Bonneuil-sur-Marne, Amphithéâtre
Rue Jean-Macé
94380 Bonneuil-sur-Marne
> Accès
Intervenant
Patrick Rayou, professeur des universités en sciences de l’éducation, Université Paris 8, CIRCEFT, équipe ESCOL.

Présentation

Pour qui écoute les difficultés, voire les souffrances, exprimées aujourd’hui tant par les professeurs que par les élèves, d'étranges similitudes apparaissent dans leurs positions respectives même si chacun de ces groupes d’acteurs n'entre pas facilement dans le point de vue de l'autre.

La croyance dans l'existence de "handicaps socio-culturels" d'un côté, la croyance dans l'hostilité des enseignants ou la croyance dans sa propre "nullité" de l'autre sont des manières de tenir pour naturels des phénomènes relationnels qu'il importe d'analyser.
Pour cela seront mobilisés des résultats de recherches relatives aux processus d'enseignement-apprentissage.

La spécificité des apprentissage scolaires sera interrogée dans la perspective des malentendus qu'elle peut susciter chez les élèves sur ce qu’est apprendre à l'école et des mises à l'épreuve de l'identité professionnelle des enseignants au contact de jeunes qui ne ressemblent pas toujours aux élèves et étudiants qu'ils ont eux-mêmes été.

Des pistes seront proposées, qui tentent de saisir le lien profond entre les comportements et les apprentissages pour éviter que les enseignants ne souffrent de ne pas parvenir à exercer leur métier comme ils le souhaitent alors que les élèves, souvent ceux qui ont le plus besoin de l'école, dépensent beaucoup d'énergie à ne pas apprendre.
Contact :
Alexandre Ployé :